Devenir Sainte-Croix

Fondée en 1837 par le père Basile-Antoine Moreau, la Congrégation de Sainte-Croix a donné lieu à un modèle inhabituel dans l’histoire de l’Église : des prêtres et des frères unis en une seule association afin de pourvoir aux besoins de la pastorale et de l’éducation dans l’Église de France. 

Dès l’origine, le père Moreau vit dans cette Association de Sainte-Croix une communauté religieuse apostolique au service de l’Église bien au-delà des frontières de son pays. Dès les débuts, alors qu’ils n’étaient qu’un petit groupe encore en pleine organisation, le père Moreau étendit les champs d’apostolat dans d’autres pays d’Europe, en Afrique et en Amérique du Nord. Aujourd’hui il y a des religieux de Sainte-Croix dans 16 pays. Les premiers religieux de Sainte-Croix arrivèrent à Montréal, à la paroisseaint-Laurent, le 27 mai 1847 accompagnés de quatre sœurs de Sainte-Croix.

Le père Basile Moreau a été fortement inspiré par sa vision de Jésus comme artisan du Règne de Dieu et du salut du monde, rendant toutes choses nouvelles selon l’intention de Dieu. À la suite de Jésus, comme le père Moreau, les religieux de Sainte-Croix sont appelés à le vivre en se donnant pour mission de renouveler la foi chrétienne, de régénérer la société, de faire advenir des temps meilleurs, en réponse aux besoins pressants de l’Église et de la société.

Tout au long de son histoire, les religieux de Sainte-Croix ont joué un rôle de premier plan dans l’Église et la société d’ici et dans plusieurs pays de mission, tant par les institutions qu’ils ont fondées que par la créativité qu’ils ont manifesté dans leurs engagements à répondre à des besoins nouveaux dans des domaines aussi variés que l’éducation, la pastorale paroissiale, le théâtre, la musique, la peinture, l’édition, l’environnement, la réinsertion des jeunes délinquants, le scoutisme, l’action catholique, la pastorale sociale, le dialogue interreligieux, l’accompagnement spirituel, etc… Depuis le concile Vatican II le renouveau de la vie religieuse a profondément changé notre vie personnelle et celle de la communauté. Notre engagement dans le monde et dans l’Église a aussi radicalement changé. Ce qui est important de saisir, c’est que nous sommes appelés à vivre une vie authentique fondée sur l’Évangile, à devenir des témoins d’espérance, à faire advenir le Règne de Dieu au cœur du monde, comme le dit notre énoncé de mission. Nous sommes appelés à vivre comme Jésus a vécu, à reconnaître tout ce qui est blessure autour de nous, et à y répondre avec les dons que nous avons, personnellement et comme congrégation. 

Avec nos contemporains, nous travaillons à construire des lieux de guérison et de libération comme l’ont fait le bienheureux Basile Moreau, saint Frère André et bien d’autres religieux à leur suite. 

Ici au Québec depuis plus de 165 ans, il y a une multitude de religieux qui ont consacré leur vie et vécu dans la fidélité à leurs vœux, des hommes qui ont cheminé ensemble à la suite du Seigneur dans la famille qu’est la Congrégation de Sainte-Croix. Ils nous ont fait signe de leur emboîter le pas. Nous avons voulu faire partie de leur famille afin de partager leur vie et leur mission.

Aujourd’hui nous sommes moins nombreux, les défis sont  différents. Notre communauté devient multiethnique, interculturelle et intergénérationnelle. De jeunes confrères de l’Inde, d’Haïti et du Bangladesh se joignent à nous pour relever les défis de la mission. À notre tour, à tous les jeunes qui se sentent appeler par le Seigneur à donner leur vie et à travailler avec d’autres pour être des signes d’espérance du Royaume, nous disons venez avec nous, ensemble nous allons transformer le monde. Nous avons à cœur, comme le dit le pape François, que l’amour est la plus grande force de transformation de la réalité. Cela vaut tout autant pour notre Église que pour notre société.

Le pape François nous le rappelle : « La foi nous dit que seul un cœur nouveau, un cœur régénéré par Dieu, peut créer un monde nouveau. Un cœur qui aime, un cœur qui souffre, un cœur qui se réjouit avec les autres, un cœur empli de tendresse pour ceux qui, portant en eux les blessures de la vie, se sentent aux périphéries de la société. » Si tu te sens appelé par le Seigneur et que tu désires marcher à sa suite avec un cœur régénérer pour créer un monde nouveau, sois le bienvenu dans notre famille, joins-toi à nous.

(Crédit texte : Père Jean-Pierre Aumont, c.s.c)

“Nous vivons notre consécration dans de nombreux pays et cultures, notre engagement est le même partout, mais nous avons cherché à lui donner un visage qui s’enracine et s’enrichit dans les différents contextes et cultures dans lesquels nous sommes insérés. plus fructueux notre témoignage et notre service pour la cause du Royaume de Dieu.”  (Constitution 5, 52)

“Notre appel à servir et à témoigner ouvertement donne à notre consécration son caractère public. Il est donc douteux que nous soyons généralement vus et connus comme membres de la congrégation.” (Constitution 5, 55)

Toute famille humaine a une histoire avec ses joies et ses douleurs. Mais notre oeuvre au Québec est magnifique! 

Fondations au Québec

1847

  Arrivée à Montréal (à Saint-Laurent ) des Frères, des Sœurs et d’un Père de Sainte-Croix; fondation du Collège de Saint-Laurent et prise en charge de la paroisse.

1855

  Ordination du premier religieux prêtre canadien : Camille Lefebvre c.s.c.

1857

  Visite du fondateur de Sainte-Croix, le bienheureux Basile Moreau c.s.c.

1864

  Fondation d’un Collège à Saint-Joseph de Memramcook, Nouveau-Brunswick

1869

  Fondation du Collège Notre-Dame à Montréal

1880

  Fondation des Petites Sœurs de la Sainte-Famille par sœur Marie-Léonie c.s.c. et père Camille Lefebvre c.s.c.

1890

  Envoi des premiers religieux canadiens comme missionnaires au Bengale oriental

1904

  Début de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal par le frère André c.s.c.

1934

  Le Collège de Memramcook devient l’Université Saint-Joseph

1935

  Lancement de la Jeunesse Étudiante Catholique (JÉC)

1937

  Début des Éditions Fides

1953

  Transfert à Moncton de l’Université Saint-Joseph

1956

  Fondation de la Maîtrise des Petits Chanteurs du Mont-Royal

1957

  L’État du Nouveau -Brunswick prend charge de l’Université qui devient l’Université de Moncton

1958

  Création d’une province Acadienne

1958

  Création d’une province religieuse anglophone au Canada (d’est en ouest)

1982

  Béatification du Frère André c.s.c.

1989

  Le P. André Richard c.s.c. devient évêque de Bathurst au Nouveau-Brunswik

2002

2010 

 

Mgr André Richard c.s.c. devient le 5e archevêque de Moncton.

Canonisation du Frère André à Rome

Sainte-Croix a été l’initiateur de divers projets dans tous les champs de l’activité humaine. Soutenus par la vie communautaire, des religieux se sont retrouvés à l’avant-scène de la vie publique :

  • le saint frère André csc, fondateur de l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal
  • le frère Jérôme Paradis csc, artiste peintre membre du groupe du Refus Global
  • le père Émile Legault csc, fondateur des Compagnons de Saint-Laurent et créateur d’émissions religieuses au début de la télévision de Radio-Canada
  • le frère Adrien Rivard csc, fondateur des Jeunes Naturalistes premier mouvement écologiste

De nombreux autres religieux ont pris l’initiative d’œuvres qui ont marqué les champs de l’éducation :

  • Boscoville
  • Val-Estri
  • le Centre le Pèlerin
  • Pastorale dans les CÉGEPS
  • SECAVOM
  • VOSH Santa Cruz
  • Communauté Basile Moreau
  • Option CSC
  • Pastorale et Solidarité Sociales Sainte-Croix

De l’édition :

  • l’Imprimerie Saint-Joseph et les Éditions Fides

Du domaine social :

  • service familial
  • coopératives de logement
  • accueil de réfugié

Du dialogue interreligieux et culturel :

  • Institut Interculturel de Montréal et Centre Emmaüs de spiritualité hésychaste

Sans oublier des fondations toujours très actives faites par des canadiens en Inde, au Bangladesh et au Brésil :

  • Ashrams
  • Center for social action
  • Abayadhama
  • Oriental Institute
  • Projeto social Santa Cruz
  • Écoles Sainte-Croix

Come, follow me…. (Mt 4.19) is the invitation of Christ to each of us. We are all called to be his disciples so that we night find joy, peace and fulfillment. He calls because it is only in Him we find that for which we long. Within this universal call, we will each receive a particular call- our vocation. We the Holy Cross Priests, Brothers and Sisters have answered the call of Christ, through the footsteps of our founder Blessed Basil Moreau. In English Canada, we the Holy Cross Fathers and Brothers are involved in and around Toronto and Niagara Falls areas. We continue to minister in the parishes. We have a rich history of being educators in Niagara areas, as we began and ran so many schools which were later handed over to the Catholic School board of St. Catherine Diocese.

The Fr. Patrick Fogarty Center for Adult Learning in Welland was named to honor second Principal at Notre Dame College School and the founding principal of Denis Morris in St. Catharines. And the arrival of Indian Holy Cross confreres has given to the English-speaking sector of Holy Cross Canada a new life and vigor for the ministry in this area. Most welcome to join the Congregation of Holy Cross.

For more details, please visit:

https://www.holycrossvocationscanada.com/

https://www.facebook.com/holycrossvocationscanada

Texte in English : Father Francis Salasisar, C.S.C

N’hésitez pas à nous contacter