Faire advenir des temps meilleurs

  Fondée en 1837 par le père Basile-Antoine Moreau, la Congrégation de Sainte-Croix a donné lieu à un modèle inhabituel dans l’histoire de l’Église : des prêtres et des frères unis en une seule association afin de pourvoir aux besoins de la pastorale et de l’éducation dans l’Église de France. Dès l’origine, le père Moreau vit dans cette Association de Sainte-Croix une communauté religieuse apostolique au service de l’Église bien au-delà des frontières de son pays. Dès les débuts, alors qu’ils n’étaient qu’un petit groupe encore en pleine organisation, le père Moreau étendit les champs d’apostolat dans d’autres pays d’Europe, en Afrique et en Amérique du Nord. Aujourd’hui il y a des religieux de Sainte-Croix dans 16 pays. Les premiers religieux de Sainte-Croix arrivèrent à Montréal, à la paroisseaint-Laurent, le 27 mai 1847 accompagnés de quatre sœurs de Sainte-Croix.

Le père Basile Moreau a été fortement inspiré par sa vision de Jésus comme artisan du Règne de Dieu et du salut du monde, rendant toutes choses nouvelles selon l’intention de Dieu. À la suite de Jésus, comme le père Moreau, les religieux de Sainte-Croix sont appelés à le vivre en se donnant pour mission de renouveler la foi chrétienne, de régénérer la société, de faire advenir des temps meilleurs, en réponse aux besoins pressants de l’Église et de la société.

Tout au long de son histoire, les religieux de Sainte-Croix ont joué un rôle de premier plan dans l’Église et la société d’ici et dans plusieurs pays de mission, tant par les institutions qu’ils ont fondées que par la créativité qu’ils ont manifesté dans leurs engagements à répondre à des besoins nouveaux dans des domaines aussi variés que l’éducation, la pastorale paroissiale, le théâtre, la musique, la peinture, l’édition, l’environnement, la réinsertion des jeunes délinquants, le scoutisme, l’action catholique, la pastorale sociale, le dialogue interreligieux, l’accompagnement spirituel, etc… Depuis le concile Vatican II le renouveau de la vie religieuse a profondément changé notre vie personnelle et celle de la communauté. Notre engagement dans le monde et dans l’Église a aussi radicalement changé. Ce qui est important de saisir, c’est que nous sommes appelés à vivre une vie authentique fondée sur l’Évangile, à devenir des témoins d’espérance, à faire advenir le Règne de Dieu au cœur du monde, comme le dit notre énoncé de mission. Nous sommes appelés à vivre comme Jésus a vécu, à reconnaître tout ce qui est blessure autour de nous, et à y répondre avec les dons que nous avons, personnellement et comme congrégation. Avec nos contemporains, nous travaillons à construire des lieux de guérison et de libération comme l’ont fait le bienheureux Basile Moreau, saint Frère André et bien d’autres religieux à leur suite. Ici au Québec depuis plus de 160 ans, il y a une multitude de religieux qui ont consacré leur vie et vécu dans la fidélité à leurs vœux, des hommes qui ont cheminé ensemble à la suite du Seigneur dans la famille qu’est la Congrégation de Sainte-Croix. Ils nous ont fait signe de leur emboîter le pas. Nous avons voulu faire partie de leur famille afin de partager leur vie et leur mission.

Aujourd’hui nous sommes moins nombreux, les défis sont  différents. Notre communauté devient multiethnique, interculturelle et intergénérationnelle. De jeunes confrères de l’Inde, d’Haïti et du Bangladesh se joignent à nous pour relever les défis de la mission. À notre tour, à tous les jeunes qui se sentent appeler par le Seigneur à donner leur vie et à travailler avec d’autres pour être des signes d’espérance du Royaume, nous disons venez avec nous, ensemble nous allons transformer le monde. Nous avons à cœur,  comme le dit le pape François, que l’amour est la plus grande force de transformation de la réalité. Cela vaut tout autant pour notre Église que pour notre société.

Le pape François nous le rappelle : « La foi nous dit que seul un cœur nouveau, un cœur régénéré par Dieu, peut créer un monde nouveau. Un cœur qui aime, un cœur qui souffre, un cœur qui se réjouit avec les autres, un cœur empli de tendresse pour ceux qui, portant en eux les blessures de la vie, se sentent aux périphéries de la société. » Si tu te sens appelé par le Seigneur et que tu désires marcher à sa suite avec un cœur régénérer pour créer un monde nouveau, sois le bienvenu dans notre famille, joins-toi à nous.

P. Jean-Pierre Aumont, csc 4901, rue du Piedmont, Montréal, QC H3V 1E3, Canada. Email: administrationprov@religieuxcsc.qc.ca
 
Crédit vidéo: Jomon Kalladanthiyil, c.s.c. et Jilson Thomas
Crédit photo: André Charron, c.s.c.