Bonjour,

Je m’appelle Mario Lachapelle, supérieur de la Province canadienne des religieux de Sainte-Croix. J’aimerais, dans les lignes qui suivent, vous dire qui nous sommes et ce que nous faisions.

La Congrégation de Sainte-Croix est arrivé de France au Canada en 1847. Fondée par le Bienheureux Basile-Antoine-Marie Moreau, en 1840, nous sommes une congrégation d’éducateurs de la foi partout où nous sommes appelés à œuvrer dans le monde. Ce qui nous rassemble, c’est la mission du Christ, et de nous mettre à sa suite. Mais nous le faisons d’une façon bien particulière : nous formons une congrégation religieuse de confession catholique romaine, composée de deux sociétés distinctes : l’une de clercs, de prêtres et l’autre de laïcs, de frères, unies dans une même et unique fraternité. Nous avons un fondateur, une règle, un gouvernement, une mission et un genre de vie qui nous sont communs.

Notre charisme est de renouveler la foi chrétienne, de régénérer la société, de faire advenir des temps meilleurs, en réponse aux besoins pressants de l’Église et de la société.

Nous sommes une des congrégations religieuses les plus actives au Canada. Nous comptons une centaine de membres et plusieurs centaines de collaborateurs. On peut nous rencontrer principalement au Québec, au Nouveau –Brunswick et en Ontario, mais aussi dans de nombreux pays comme Haïti, l’Inde, le Bangladesh, la France ou l’Italie.

Un de nos plus beaux fleurons à Montréal est sans aucun doute l’Oratoire Saint-Joseph du Mont-Royal, le plus grand sanctuaire sur terre dédié à Saint-Joseph. C’est l’œuvre de saint frère André, un religieux remarquable que l’Église a canonisé en 2010. Il n’est pas le seul de sa congrégation d’ailleurs dont la vie, le travail et les vertus sont reconnus par l’Église universelle : mentionnons notre fondateur, le père Basile Moreau ainsi que le frère Flavien Laplante et les pères Peyton, Ganguly, McCully.

Nous sommes aussi présents auprès des jeunes, au Collège Notre-Dame de la Côte-des-Neiges, à Montréal, où saint frère André fut portier durant 40 ans avant de fonder l’OSJ. Et qui de connaît pas, de réputation, la maîtrise des petits chanteurs du Mont-Royal qui fait l’envie de nombreuses autres chorales?

L’accompagnement spirituel de nos contemporains nous tient aussi beaucoup à cœur. C’est pourquoi nous avons fondé une école renommée pour la formation d’accompagnateurs spirituels de premier ordre : Le Centre Le Pèlerin.

Récemment, nous avons renouvelé nos programmes de formation à la vie religieuse en Sainte-Croix. Si tu songes, comme nous, à suivre le Christ, donne-moi un coup de fil ou envoie moi un courriel et nous verrons ensemble comment rendre cet appel du Seigneur.

 

 «Viens! Suis-moi! Le Seigneur Jésus nous appelait. Nous lui appartenions déjà, car nous portions le nom de chrétiens. Nous avions été introduits dans son Église. Lavées dans les eaux du baptême et confirmés dans notre foi, nous avions été ensuite nourris du pain eucharistique en sa mémoire. Mais le moment semblait venu où le Seigneur nous invitait à faire encore un pas.» Constitution 1, 1-2.

«Disciples de Jésus, nous sommes solidaires de tous. Nous portons le poids des mêmes luttes, nous éprouvons les mêmes faiblesses et nous sommes renouvelés par l’amour du même Seigneur; comme eux, nous espérons un monde où prévaudront la justice et l’amour.» Constitutions 2, 12.

«Nous tissons nos liens de fraternité en vivant ensemble en communauté. Si nous n’aimons pas nos frères que nous voyons, nous ne pouvons pas aimer Dieu que nous ne voyons pas.» Constitutions 4, 34.

«Nos communautés locales pousuivront avec générosité notre tradition d’hospitalité envers les confrères, les personnes qui oeuvrent avec nous, nos parents et nos voisins, et les pauvres, surtout ceux qui n’ont personne pour les accueillir.» Constitution 4, 40.

Crédit vidéo: Père Jomon Kalladanthiyil, c.s.c. et Jilson Thomas

Crédit photo: Jilson Thomas